Sélectionner une page

APPRENTISSAGE
Comment apprendre la position assise avec la friandise ?

Par Chloé FESCH, éducatrice canine chez Canidélite

La demande “assis” fait généralement partie de l’éducation de base d’un chien de famille. Cette demande est utile dans la vie de tous les jours et permet bien souvent au maître de garder le contrôle de certaines situations. Cet apprentissage est souvent facile car intuitif pour le chien. Il existe bien des méthodes d’apprentissage pour le chien, mais la plus utilisée et la plus chouette pour le chien est la méthode positive, avec la friandise !

Pourquoi apprendre des choses à son chien ?

Si vous avez un doute sur l’utilité d’apprendre à votre chien à s’asseoir sur demande, pensez que le but n’est pas forcément d’avoir un chien qui obéit au doigt et à l’oeil. Le premier but est avant tout de partager un moment de complicité avec son chien. Le chien, comme tout animal sociable, a besoin d’activité physique, mais aussi mentale. L’hippocampe joue également un rôle majeur dans l’assimilation de nouvelles informations. Les chiens qui apprennent ont plus de facilité pour assimiler de nouvelles informations par la suite.

Le cerveau du chien fonctionne en effet comme un muscle :
plus vous l’entraînez, plus il sera efficace. 

De plus, le assis peut finalement s’apprendre dans la bonne humeur et le jeu. Il peut être utile pour accueillir les invités, pour rester calme avant de traverser la route, d’attendre au pas de la porte avant de partir en balade et de patienter sagement à côté de vous quand vous allez au restaurant.

Par où commencer ?

Avant d’apprendre quelque chose à votre chien, il y a quelques pré-requis. La première chose est de s’assurer que votre chien ait tous ses besoins de comblés. Il faut donc s’assurer que :

PAUSE PIPI : Votre chien ait déjà fait ses besoins. En effet, sinon, il risque d’être bouleversé et ne sera pas disposé à l’apprentissage.

DÉPENSEZ-LE AVANT : Que votre chien ne soit pas débordant d’énergie. La demande « assis » est bien plus complexe que l’on imagine, puisqu’on demande au chien de rester dans une position immobile et inconfortable. Si votre chien n’a pas été dépensé avant de manière raisonnable, il risque d’être dans l’échec et de ne pas avoir envie d’apprendre.

LIEU SÉCURISÉ : Il faut faire l’apprentissage dans un lieu sécurisé où le chien se sent bien. Mais, il faut également faire l’apprentissage du « assis », dans un milieu hypostimulant. Autrement dit, s’il y a des chiens qui courent, du monde, ou pleins de choses qui intriguent votre chien, il faudra changer de lieu.

BONNE SANTE : S’assurer que votre chien soit en bonne santé physique. C’est indispensable, car s’asseoir demande un travail de locomotion important. Si le chien a une gêne ou souffre de la moindre douleur, on ne fera pas cet apprentissage.

BIEN LE CONNAITRE : Assurez-vous donc de bien connaître votre chien pour optimiser son apprentissage.

Choisir la bonne récompense

Pour apprendre le « assis » au leurre de manière positive, il faut choisir la bonne récompense. Celle-ci peut être un jouet ou une friandise. On choisit bien généralement la friandise, car elle est plus pratique et excite bien souvent moins le chien que son jouet.

Le choix de la friandise est très important. Elle doit être pratique à prendre en main pour l’humain. Mais aussi, facilement assimilable pour le chien. En effet, pour que la technique du leurre fonctionne correctement, il faudra répéter plusieurs fois l’apprentissage. Ce qui suppose que le chien soit récompensé assez rapidement.

Les récompenses doivent également plaire au chien. S’il ne s’y intéresse pas, le leurre ne fonctionnera pas correctement. Prenez une boîte de friandises HAMIFORM, elles sont pratiques et se ferment facilement. Cela évite que le chien l’ouvre par mégarde.

Apprendre le « assis »

Maintenant que vous êtes préparé, que vous êtes dans un lieu adapté, le chien au calme et que vous avez vos friandises, appelez-le calmement. Si vous avez peur que votre chien ne bouge de trop, n’hésitez pas à le mettre en laisse, mais celle-ci doit absolument être détendue. Si ce n’est pas le cas, c’est que le moment n’est pas opportun. Voici les 10 étapes de l’apprentissage :

ETAPE 1 : Prenez la friandise en main, approchez celle-ci de la truffe de votre chien. N’ayez pas peur qu’il colle son museau sur votre main.

ETAPE 2 : Il est très important à cette étape de ne pas parler. Ne lui dites pas “non” parce qu’il s’excite un peu. C’est tout à fait normal. Ne lui dites pas non plus “assis” car il ne sait pas encore ce que ce mot signifie et cela pourrait le troubler.

ETAPE 3 : Quand le chien est sur votre main, leurrer-le, en basculant doucement votre main entre ses yeux. Il devrait alors légèrement lever la tête.

ETAPE 4 : Ce sera le moment de basculer votre main de ses yeux jusqu’au-dessus de la tête du chien. Il ne faut pas le faire trop vite et ne pas mettre la main trop haute. En effet, sinon votre chien va se mettre à sauter.

ETAPE 5 : Si votre main est bien placée votre chien va basculer son train-arrière et s’asseoir. C’est alors que vous pourrez le valider avec un “ouiiii” bien enjoué. Cela signifie que l’action est finie et c’est à ce même moment que vous pourrez lui donner la friandise.

ETAPE 6 : Répétez ces étapes jusqu’à ce que votre chien vous propose un “assis” de lui-même.

ETAPE 7 : Dès que votre chien vous propose naturellement le « assis », c’est qu’il est temps d’ajouter la demande verbale “assis”. Reprenez toutes les étapes et au moment où votre chien bascule son train arrière dites “assis”. Une fois assis, validez de nouveau avec le “oui” et la friandise.

ETAPE 8 : Toutes ces étapes sont à répéter régulièrement dans les mêmes circonstances. Quand votre chien sera à l’aise, vous pourrez commencer à généraliser l’apprentissage dans d’autres lieux et d’autres circonstances.

ETAPE 9 : A chaque étape de la généralisation, vous pourrez de nouveau le récompenser avec une friandise.

ETAPE 10 : Une fois que toutes ces étapes sont généralisées, vous pourrez retirer la friandise petit à petit : une fois sur deux, puis une fois sur trois et encore une fois sur quatre.

Démonstration en images !

Un grand merci à Chloé éducatrice canine chez Canidélite pour cette vidéo. Si vous souhaitez être accompagné par des professionnels pour l’éducation de votre animal, n’hésitez pas à contacter le Centre de formation Canidélite proche de chez vous.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *